Grossesse

Gastro enceinte : quels risques ?


La gastro-entérite, c'est désagréable et malheureusement de saison ! Due à un virus, cette affection est généralement bénigne. Mais est-elle vraiment sans risques quand on est enceinte ?

  • Diarrhée, vomissements, la gastro est due à un virus et peut donc toucher tout le monde, y compris les futures mamans. Ce qui peut poser problème, c'est quand elle s'accompagne de fièvre.
  • Le mieux est donc est de consulter rapidement en cas de gastro enceinte, car c'est désagréable, fatiguant et qu'il faut trouver un traitement adapté à la grossesse. Rappelons-le, pas d'automédication enceinte !

La priorité : boire beaucoup

  • L'un des risques principaux de la gastro-entérite, c'est la déshydratation provoquée par la diarrhée. Vous hydrater, c'est essentiel car l'eau que vous consommez sert à renouveler le liquide amniotique dans lequel baigne votre futur bébé.
  • La gastro peut entraîner une perte en eau allant jusqu'à 2 litres par jour. Compensez en buvant de l'eau minérale (pas de boissons gazeuses qui augmentent les risques de ballonnements), des jus de carotte, du bouillon de légumes et pensez aussi à l'eau de cuisson du riz. Pour éviter les vomissements, buvez en petites quantités.
  • Si besoin, le médecin pourra vous prescrire une solution de réhydratation orale.

Gastro enceinte : une alimentation adaptée

En cas de gastro pendant votre grossesse, bien vous nourrir est essentiel pour guérir et aussi rétablir la flore intestinale.

  • Privilégiez les féculents (sauf les pâtes complètes trop riches en fibres), le poisson (riche en minéraux, il apporte aussi de bonnes graisses), la viande (maigre).
  • Côté féculents, le riz blanc (bien cuit) est l'aliment anti-gastro par excellence. Non seulement il soulage la diarrhée, mais il aide aussi à réhydrater l'organisme tout en étant consistant.
  • Pour les légumes, privilégiez la carotte. Les légumes verts trop riches en fibres sont eux à éviter. Bien cuite, en soupe ou potage, la carotte stoppe les diarrhées et favorise la cicatrisation des lésions intestinales.
  • Pour les fruits, optez pour la banane et la pomme, deux fruits qui contiennent des fibres solubles faciles à digérer.
  • Bien mûre, la banane apporte à l'organisme des hydrates de carbone et du potassium, permettant de rééquilibrer les minéraux et les électrolytes dans l'organisme.
  • Consommée en compote, la pomme améliore la consistance des selles.
  • Et les produits laitiers ? Oubliez-les au début. Ils seront utiles pour restaurer votre flore intestinale une fois les épisodes de diarrhée ralentis.
  • Mangez léger et en petites quantités. Pas de plats cuisinés lourds à digérer ou de plats épicés, de viandes grasses. Evitez de consommer des fruits et des légumes crus (sauf la banane) qui sont trop riches en fibres. A bannir aussi les fruits secs qui stimulent le transit. Pas besoin de cela !

La prévention : essentielle

  • Mieux vaut prévenir que guérir ! La gastro se propage rapidement et il est important de protéger votre entourage ! On le sait, le lavage de mains est essentiel, plusieurs fois par jour, surtout après le passage aux toilettes, avant de préparer les repas ou de vous occuper de vos enfants.

A lire aussi Gastro : comment prévenir

Karine Ancelet

Video: Grossesse : un mal de ventre insoutenable #touteunehistoire (Juin 2020).